L'histoire d'une petite console de bois

Publié le par Mary's Angeldream

P1090832.JPG

Mes parents m'avaient donnée cette petite console de bois ,un peu tachée ,pas mal branlante et qui n'avait de charme que son histoire.

Dans les années 1930 une jeune fille belle comme un coeur ,Laurentine a un amoureux , André.

Ils se fréquentent et en signe de son attachement André jeune menuisier lui fabrique ce petit meuble à couture.

Je vois le hésitations  ,la main encore peu sûre,les bois différents qui montrent qu'André a récupéré des chutes dans l'atelier .

Je devine tout l'amour qu'il a mis dans cet ouvrage pour faire plaisir à sa belle .

Mais la vie est cruelle et Laurentine tombe très gravement malade et on l'hospitalise .Il semble que ce soit une mastoïdite et à l'époque ,sans les antibiotiques les chances étaient faibles  de survivre.

C'est une religieuse qui la soigne et qui trouve désolant qu'une belle  jeune fille comme elle se meure.

prie et Laurentine se remet.

Dans sa famille on est très croyant et un frère chez les pères missionnaires fait  déjà la grande fierté de la famille.

Est ce l'infirmière qui l'a guidée vers un acte de reconnaissance ,est ce la foi que son destin est ailleurs ? Laurentine a décidé d'entrer au couvent.

André est dévasté , il semble que Laurentine aussi .Mais les temps étaient autres ,les devoirs aussi.

En 1936 elle prendra définitivement le voile.

Elle est infirmière maintenant et consacre sa vie aux malades oubliés dans les hospices ,puis aux adultes handicapés en "maisons" .

Elle reverra André plus tard ,marié et père de famille et gardera toujours le contact.

Elle qui aimait tant les enfants et ses neveux n'en n'aura donc jamais .Elle avait un petit faible pour mon père son filleul qui s'appelait André ...

En 1994 nous sommes mutés tout près de "l'hôpital" ou elle travaille encore et toujours.

Elle m'a présentée ses patients ,des handicapés tout heureux de nous montrer leurs dessins et les pompons qu'ils faisaient.

Mes enfants ont joué et bavardé avec eux leur remettant la bavette à l'occasion .

Il y avaient 60 ans d'écart entre eux.

Mais c'étaient les enfants de Laurentine .

J'ai repeint le tout ,patiné et ai redonné une nouvelle stabilité et une nouvelle jeunesse à ce petit meuble de couture.

J'espère que celui qui le prendra chez lui le fera avec la connaissance de l'histoire que j'ai glissée à l'intérieur avec une photo de Laurentine avant la cornette.

P1090842.JPG

Bientôt des petites poignées  viendront achever le travail et lui donner du cachet .

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Pretty Woman 14/10/2011 13:26



mais pourquoi t'en sépares-tu Marie ??? Tu veux la vendre ? ou est-elle destinée à un(e) proche de Laurentine ?


En tout cas, bravo : belle histoire fort bien racontée et meuble très joliment restauré.


Biz



josie b 12/10/2011 21:20



comme ton histoire est belle!même si l'amoureux a pu faire sa vie avec une autre,je suis sûre qu'il devait garder beaucoup d'affection pour elle!il y a de saintes femmes,Laurentine en fait
partie!vouer sa vie aux autres,aimer même dans le handicap!tu lui rends hommage à travers ce merveilleux petit meuble!que ta patine est jolie!bisous



Nadine 04/10/2011 21:05



Quelle belle et triste histoire ! Comme il y en eut tant aux temps passés ! J'espère que son futur propriétaire respectera tout l'amour que véhicule ce petit meuble si amoureusement rénové !
Bravo !


Et bonne soirée !



Menley 03/10/2011 09:16



Mais pourquoi ai-je la chair de poule alors qu'il fait si beau dehors ?....


Moi j'aurais aimé que ça finisse par "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants".


Ton petit meuble ressemble trait pour trait à celui que j'ai relooké l'année dernière et que tu as dû voir sur mon blog. Je l'avais acheté sur un vide-grenier et ne sais donc pas où il a
vécu. Moins ancien que le tien je pense, si ça se trouve celui qui l'a dessiné s'en est inspiré hihi.


En tout cas, maintenant en le regardant je penserai à toi et surtout à la jolie histoire de la tante de ton "chat". Gros bisous Marie ♥



Josy d’Apolysse 01/10/2011 19:20



Cette histoire si belle m'a fait monter les larmes en te lisant.


Tu as donné une nouvelle vie a ce petit meuble il est magnique  on le croirait tout neuf et Laurentine sera heureuse de le savoir ainsi.


Bisous et bon dimanche.